Le véhicule électrique pour les VTC :
un bon plan ?

Vous avez obtenu votre carte professionnelle, avez choisi votre statut et êtes (enfin) chauffeur VTC. C’est le bon moment pour faire le choix et l’achat d’un véhicule. Si vous êtes attiré par un véhicule électrique pour pratiquer le métier de chauffeur VTC, c’est possible ! Mais le véhicule électrique est-il vraiment adapté à votre activité VTC et quels sont ses avantages ? Point sur ce type de véhicule tendance et la réglementation.

Choisir un véhicule électrique pour VTC

De plus en plus de VTC se tournent vers un véhicule électrique et délaissent le véhicule thermique à moteur essence ou diesel. Il peut s’agir d’une voiture hybride rechargeable, d’une voiture à prolongateur d’autonomie ou d’une voiture 100% électrique.

Quels avantages à avoir un véhicule électrique ?

Conduire une voiture électrique apporte son lot d’avantages : d’une part, pour le conducteur ; d’autre part, pour l’environnement.
Sachant qu’un chauffeur VTC roule en moyenne 60 000 kms par an ; soit 5 fois plus qu’un automobiliste qui roule un peu plus de 10 000 kms par an, les avantages qui suivent sont déterminants dans votre choix.

La consommation d’énergie est moindre avec un véhicule électrique, comparé à un véhicule avec un moteur thermique. En effet, la dépense en énergie est plus faible avec un véhicule électrique : il ne consomme environ que 0,17 kWh pour 100 kms alors qu’un thermique consomme 11 kWh pour la même distance.

Le coût d’entretien est plus bas pour un véhicule électrique : il s’entretient “seulement” tous les 30 000 kms alors qu’un véhicule thermique s’entretient tous les 15 000 à 20 000 kms maximum. Ce type de véhicule propre est aussi plus simple : il se compose d’un moteur électrique, d’une batterie et de beaucoup d’électronique et peu de mécanique. Plusieurs opérations d’entretien n’ont pas lieu d’être sur un véhicule électrique (vidange, bougies, courroie…).

C’est un véhicule écologique avec zéro-émission de CO2. De plus en plus de constructeurs automobiles proposent des voitures électriques (ou voitures hybrides et hybrides rechargeables) aux consommateurs. Cela améliore l’empreinte écologique et l’impact environnemental de chacun. L’ambivalence quant aux batteries de lithium des véhicules électriques reste un point discutable mais le recyclage de batteries lithium et leur reconversion sont mieux pris en compte ces dernières années.

Pourquoi choisir un véhicule électrique en tant que chauffeur VTC ?

Le véhicule électrique reste une excellente solution, au vu de ses avantages économiques et écologiques.
Le VTC est amené à faire un grand nombre de kilomètres à l’année et parfois de longs trajets, y compris sur autoroute. Pour cette raison, il doit forcément choisir un véhicule adapté qui lui permet d’être rentable dans son activité.
Toyota reste une marque de référence pour rouler en électrique et/ou en véhicule hybride.
Parmi les véhicules électriques et hybrides possibles : Peugeot e-208, Renault Zoe, Opel Corsa-e, Kia e-Niro, Hyundai Kona Electric, Nissan Leaf, Tesla Model 3 pour les électriques ; Toyota Prius, Corolla, C-HR, pour les hybrides.

La motorisation de ces véhicules est tout aussi performante que certains véhicules thermiques :
la Renault Zoé se compose de deux moteurs électriques de 100 et 135 ch, la Peugeot e-208, comme l’Opel Corsa-e, a un moteur électrique de 136 chevaux, la Toyota Prius 4 (comme la Corolla hybride) cumule 122 chevaux et un moteur électrique de 72 chevaux, tandis que la Tesla Model 3 (tout électrique) assure avec ses 350 chevaux (minimum) et ses 3,3 sec pour passer de 0 à 100 km/h.

Quelle prise pour recharger son véhicule électrique ?

Le véhicule d’un VTC doit pouvoir se recharger à tout moment. Heureusement, de plus en plus de bornes de recharge font leur apparition : type 2 pour une recharge en courant alternatif sur une borne de recharge lente ou accélérée ; Combo CCS pour une recharge rapide en courant continu sur une borne rapide voire ultra-rapide.
La recharge sur prise domestique est aussi possible : elle est bridée à 2,3 kW et est plus longue mais tout à fait envisageable. Il existe la prise Green’Up. Il s’agit d’une version améliorée de la prise domestique simple qui doit être installée par un technicien, et permet une charge à 3 kW.
Aussi, la prise type 2 peut s’installer chez soi : les wall-box sont faciles à mettre en place à domicile, ce sont des bornes de recharge à domicile qui permettent une charge jusqu’à 43 kW !

Dans le futur, la voiture électrique, “la voiture propre”, a de beaux jours devant elle au vu du dérèglement climatique et de l’éco-responsabilité de plus en plus présente dans le monde. En clair, le marché de l’automobile électrique et hybride / hybride rechargeable est tout à fait adapté à la profession de VTC.

OBTENTION CARTE VTC
& TAXIS EN PRÉFECTURE

FORMATION
FRANÇAIS/ANGLAIS

FORMATION CONTINUE
OFFERTE*

Pelerin Formations
23 rue Balzac
75008 PARIS

Tél : 01 76 45 01 09 / 06 34 10 28 15 
Mail : contact@formation-taxis-vtc.com

Partenaire affilié

Formations éligibles au CPF

Centre de formation référencé

© Pelerin Formations - Tous droits réservés | Mentions légales et politique de confidentialité | CGV | Plan du site | Personnalisation des cookiesCréation site internet : Ozeweb